Dossier de presse

Vidéos, articles et radio

Les Soupis, un spectacle de marionnettes à voir

2021 - Hôtel le Saint-Sulpice

Entrevue Festin de los Munecos

2019 - Radio Universidad de Guadalajara

Avancer à 14 min 30

L'art vivant du Fiams / Petites histoires de marionnettesAvancer à 1min52

2019 - La Fabrique Culturelle

Capsules: Passionné.es de marionnettes

2020 - FIAMS

Helijalder Capristano se mue en marionnette fantasmagorique dans Waykarü

2018 - LienMultimedia

Illuminated mouse puppets will roam around Old Montreal during the holidays

2021 - DailyHive Montreal

Reportge pour le Mundo Titere Fest (Buenos Aires)

2021 - Mundo Titere Fest - reportage

Paserelle: de l'art à l'hôtel

2021 - Un projet innovant qui allie tourisme et performance artistique.

radio_edited.jpg

En couverture

de la revue Marionnettes 2021

Voir la revue

Découvrir
M1-AQM21.01.01-Couverture-7-juillet-1-619x806.png

Chapeautée par le comité Publication de l’AQM, la revue Marionnettes se veut être à la fois une tribune et une vitrine sur la pratique actuelle des arts de la marionnette. Publication de qualité, chaque numéro propose un contenu original, à l’image des préoccupations et des enjeux qui animent le milieu artistique et la vie associative.

Journal Métro - juillet 2020

Des spectacles-surprises sur la rue Ontario cet été

Sans titre.png

Festin de los munecos - octobre 2019

Des compagnies internationales ouvrent le dialogue au 10e Festin de los munecos

Traduction

Pour ouvrir la conversation avec les créateurs et les artistes de marionnettes de cette édition de Festin de los munecos, le lundi 28 octobre à 11h00, la première conversation a eu lieu dans le bâtiment Arroniz, au centre de Guadalajara

L'événement a duré une heure et demie, où les représentants de deux compagnies: BelloAbril * Theatre of Coincidences et Imagicario, ont partagé leur carrière artistique, les défis et divers secrets derrière leurs œuvres.

//   ---   //

D'autre part, Helijalder Capristano, l'interprète des marionnettes célèbres et colorées d'Imagicario, comme Waycarü et Aroldo, a ébloui les participants en montrant brièvement le processus de transformation et d'interprétation de leurs personnages.

Capistrano n'a pas non plus eu un parcours facile, cependant, il a montré que ses obstacles sont devenus des avantages: «J'ai un problème de diction et cela m'a fait créer des personnages qui utilisent d’avantages des gestes», explique l'interprète péruvien, qui a émigré au Canada avec sa fille, où il a développé sa carrière artistique avec le groupe Imagicario.

23.png